En proie au rêve, Lise Syven

Titre : En proie au rêve, T1 Saving Paradise

Auteur : Lise Syven

Edition : Castelmore

Nombre de pages : 380

Date de sortie FR : 19 Octobre 2016

Résumé : Faustine Mésanger a tout prévu : l’amour, ce n’est pas pour tout de suite, priorité aux études. La jeune femme a de qui tenir : son père est un brillant chercheur de la Fondation du Griffon, une organisation non gouvernementale qui travaille sur une découverte médicale majeure.
Mais le destin tout tracé de l’étudiante bascule le jour où le laboratoire de la Fondation explose. Faustine est alors menacée de mort, au même titre que son père et ses collègues, et se retrouve placée sous protection rapprochée. Soudain, les examens de fin d’année semblent bien dérisoires…
Tandis que les attaques s’enchaînent, Faustine commence à perdre la raison : elle entend des voix et ses cauchemars la hantent. Même Nato Braye, son garde du corps, se met à douter de sa santé mentale.
Qui cherche à éliminer les membres de la Fondation du Griffon ?

Salut les lous, on se retrouve pour une nouvelle chronique d’un autre service presse que j’ai eu la chance de recevoir. Merci à Castelmore cette fois-ci et désolée du retard !

Je tiens à vous prévenir : une fois ouvert, vous ne pourrez plus lâcher ce livre ! On démarre avec un thriller qui tient la route, et surtout qui tient en haleine. L’action, ce n’est pas ce qui manque. On commence à se faire des théories à l’aide des maigres indices que l’auteure nous laisse, et des rumeurs que Faustine, l’héroïne, entend. Et puis, BOUM, Nato, son garde rapproché débarque et là, on embarque pour une pseudo amitié qui va se développer au fur et à mesure du tome. Et puis on ressent quelques longueurs, et on nous amène peu à peu dans un univers fantastique, qui je l’avoue, ne m’avait pas du tout effleuré l’esprit quand j’ai commencé le livre, et on découvre une machinerie bien plus grande que la Fondation du Griffon, bien plus importante pour l’humanité.

Hormis ces petites longueurs, l’histoire est très bien ficelée, et qui, rappelons le, se déroule de nos jours, et pourrait bien se dérouler hier comme demain. Quelques indications temporelles sont données, mais aucune sur l’année, ce qui laisse libre l’imagination, que vous le lisiez à sa sortie, ou bien dans 5 ans. L’histoire se situe en France, en commençant par Paris, puis nos personnages vont se déplacer dans le pays. Si vous n’aimez pas trop les descriptions d’environnements, ce livre est fait pour vous. Je l’avoue, je ne suis pas fan des paragraphes de 3 pages écrit dans le simple but de TOUT décrire. Ici, vous n’avez que le strict minimum pour situer, et c’est largement suffisant !

Contrairement à certains livres, ici, les personnages secondaires n’occultent en rien l’histoire. Nous avons le droit à quelques passages du point de vue des autres antagonistes, et cela apporte un vent de fraîcheur sur la vision de Faustine, qui n’est qu’une étudiante, et dont l’esprit est parfois intriqué dans ses opinions. Même si les personnages secondaires sont développés, ils ne le sont que suffisamment pour comprendre leurs mentalités et opinions, ce qui n’alourdit pas le récit. Je regrette seulement que la relation Faustine-Nato ne soit développer qu’en fin de tome, l’ayant attendu plus de la moitié du bouquin …

 

En résumé, c’est une lecture qui débute sur un thriller classique et nous emporte peu à peu dans un univers fantastique rempli de mystère qui nous dépassent largement. Si vous accrochez au début, vous serez plongé dans l’histoire jusqu’à la fin ! J’ai à peine fini le tome 1 que j’ai entamé le deuxième, qui reprend l’histoire là où elle s’est arrêtée, mais attention à ne pas y laisser quelques plumes …

Note : 16/20

  • Écriture : 3/4
  • Intrigue et fin : 5/6
  • Univers : 3/5
  • Personnage : 5/5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s