Alive (The Generations Tome 1)

couv45987329Titre : Alive
Auteur : Scott Sigler
Lu en format : papier.
Nombre de pages : 463 pages.

Résumé:

« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, 
mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne 
bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un 
couvercle. »
 
 Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui 
ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… 
c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le 
visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à 
force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze 
autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un 
nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.
 
 La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous 
avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe 
de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous 
terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et 
surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, 
comment se sont-ils donc retrouvés là ?

Avis :

Ce livre était depuis quelques mois dans ma PAL, mais il me tentait de plus en plus. Alors pour ne pas le lire ? Du coup, je me suis lancée dedans. Et quels regrets j’ai eu de ne pas l’avoir lu plus tôt :

En effet, l’histoire nous happe directement, on se retrouve dans la tête de Em et tout de suite, on s’imagine à sa place ! Et l’ambiance est magnifique. On se trouve dans un mélange de The Labyrinth et de The 100, et on ne comprend presque rien. On est dans la même situation que les personnages, à ne rien savoir (eux par amnésie, nous par manque d’infos voulu).

Les personnages sont bien traités, on discerne chaque atout de chaque personnage : Em a l’esprit d’un commandant, O’Malley d’un conseiller, Spingate d’une ingénieur, Amarowski d’un prêtre… et chacun trouve très vite son utilité à toute l’équipe et à leur survie.

L’écriture de Scott Sigler est l’une de mes préférées à ce jour. Une fois le livre en main, on ne le lâche plus, et l’ingénieusité de l’auteur nous donne envie de savoir la suite (d’où ma commande du tome 2 peu avant la fin du tome 1).

En gros, j’ai adoré ce livre, le mettant dans mes coups de cœur de cette année !

Note : 17/20

  • Longueur des chapitres : 1/1
  • Écriture : 3/3
  • Intrigue : 3/4
  • Histoire/univers : 3/4
  • Fin : 2/2
  • Émotion : 2/2
  • Personnage : 3/4
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s