Divergente 3

Lu en format : papier.
Nombre de pages : 476 pages.
Edition : France Loisirs
Résumé:

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent
alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. 
Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs 
amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture 
ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, 
Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre 
dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?


Avis:

Nous voici dans la ville de Tris et Quatre, Evelyn Eaton a pris le pouvoir et les factions ont disparu.

Pour ma part, j’ai eu de base beaucoup de mal à m’attacher à cet univers, à ces personnages alors que l’histoire en générale était intéressante. Mais ce 3eme tome ne m’a pas plus aidé à apprécier les personnages. Pour cause, ils m’ont tapé sur les nerfs, et nombreuses sont les fois où j’ai monté les yeux au ciel. On a vraiment, par contre, une évolution des relations, que ce soit Tris/Quatre ou d’autres, mais les moments de « Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis » m’ont exaspéré.

En effet, les personnages sont beaucoup trop bornés dans ce tome, et n’écoutent personne, se reposant sur les « atouts » définissant avant leurs factions. On découvre une Tris qui se transforme parfois en Madame Je-Sais-Tout et un Quatre qui ne fait même plus confiance dans les instincts de Tris, qui pourtant a prouvé plusieurs leurs véracités.

Pour points positifs, on a (ENFIN) les grandes révélations que l’on attendait.

Toutes ces questions : Que font-ils dans cette ville ? Pourquoi cette clôture ? Le reste du monde est-il en vie ? C’est quoi ce système de factions ? On sait enfin le pourquoi du comment, et on était loin d’imaginer tout cela. Sur le coup, j’admire l’imaginaire de l’auteure, qui a sublimé cette fin de l’intrigue ! Mais ces révélations vont mettre nos personnages en mal, leur imposant de nouveaux choix, et remettant en doute tout ce qu’ils pensaient être le bien et le mal.

Cependant, j’ai eu du mal à finir, car on a la présence de beaucoup de temps mort, qui nous font peiné dans notre lecture, cassant un peu le rythme, mais cela nous montre vraiment la différence de Chicago et du monde extérieur.

La fin ne m’a pas plus émue que je ne pensais (m’étant fait spoil), elle m’a même laissé dubitative quant à toutes ces morts que je trouve inutiles, ces « méchants » facilement influençables et ces stéréotypes de scientifiques.

L’intrigue se finit merveilleusement bien, mais la fin du livre en soit ne m’a pas plus.

Note : 14/20

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Divergente 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s